Dépanne ton PC tout seulTutos

Réparation complète des charnières arrachées lorsque la plasturgie est cassée

Réparation complète des charnières arrachées lorsque la plasturgie est cassée

Introduction

Dans cet article, nous allons voir ce qu’il faut faire quand on a une plasturgie cassée comme ici.

Plasturgie cassée
Plasturgie cassée

Voici la liste du matériel utilisé :

État des lieux

On voit qu’il reste deux picots et deux écrous de fixation sur la charnière.

Vue d'ensemble sur les charnières
Vue d’ensemble sur les charnières

Cette fois-ci, on va la réparer car la pièce est pas disponible à la vente.
C’est le problème du marché de l’occasion, de l’offre et de la demande.
Ma cliente veut qu’on répare la pièce cassée donc on va le faire.
Ce qui se passe souvent dans ces cas-là, on a des charnières qui ont commencées à durcir :
soit on change les charnières, soit il y a une petite solution qui ne coûte pas cher.

Réglage des charnières

Au bout de la charnière, il y a des petits écrous.

Écrous au bout des charnières
Écrous au bout des charnières

Dans mon cas, c’est du 6 millimètres donc on va dévisser avec une clé de 6.
Je rappelle pour les gens qui ne sont pas bricoleurs, dévisser est dans le sens anti-horaire.
On maintient ici la charnière et on va dévisser.
Faites attention si vous travaillez près de la dalle de l’écran, surtout du côté où on doit pousser vers la dalle, protégez la bien pour ne pas donner un coup de clé quand vous allez travailler.

Pensez à protéger la dalle lors des manipulations
Pensez à protéger la dalle lors des manipulations

Déjà le fait de dévisser ces deux charnières, on se rend compte qu’on a récupéré pas mal de souplesse, cela force beaucoup moins.
Pour finaliser ces deux pièces, je vous conseille du lubrifiant au silicone.

Lubrifiant au silicone WD-40
Lubrifiant au silicone WD-40

On protège notre charnière et on va en mettre un petit peu puis on fait travailler la pièce pour que le liquide rentre.
Ainsi, on répète l’opération comme ceci deux trois fois sur chaque charnière.

Vaporisation du lubrifiant sur les charnières
Vaporisation du lubrifiant sur les charnières

Collage des écrous de fixation

Une fois cette étape terminée, on voit qu’on a de la chance pour les écrous pris dans la plasturgie car ils sont en bon état.

Écrous en bon état
Écrous en bon état

De toute façon, j’avais déjà essayé de réparer plusieurs fois en recollant uniquement le petit écrou avec la superglue.
Il y a tellement de force que cela n’a pas tenu assez longtemps pour qu’on appelle cela une réparation.
Dans un premier temps, on va déjà récupérer les deux pièces et on va commencer par recoller les deux écrous à la superglue et après on finalisera la réparation.
Personnellement, pour recoller, j’utilise la superglue en gel car cela évite d’en mettre de partout.

Superglue en gel Loctite
Superglue en gel Loctite

On va y aller à la pince à épiler, il nous manque quand même un petit bout de plastique dans notre cas.
Ce qu’il faut, c’est bien le pré-positionner droit, voir comment l’écrou rentre parce que si vous le collez de travers, cela ne servira strictement à rien, la vis ne rentrera pas dedans.

Positionnement de l'écrou à la pince à épiler
Positionnement de l’écrou à la pince à épiler

On va mettre un point de colle.
Voici pour ce côté là.
L’avantage de ce côté, on en a deux écrous valides et un cassé.

État des lieux des écrous fonctionnels et cassés
État des lieux des écrous fonctionnels et cassés

C’est toujours mieux d’avoir plus de plasturgie en bon état.
Ensuite on va récupérer les deux autres.

État des lieux des écrous cassés côté droit
État des lieux des écrous cassés côté droit

Cela ne sert à rien de mettre trop de superglue car cela ne collera pas plus et peut empêcher de revisser derrière.
On le repositionne exactement à son emplacement.

Positionnement des écrous à la pince à épiler
Positionnement des écrous à la pince à épiler

Vu que c’est de la colle dite « contact », plus vous écrasez les pièces pour chasser l’air entre les deux morceaux, mieux c’est.
Maintenant, on va refixer le troisième écrou.

Les écrous une fois collés côté droit
Les écrous une fois collés côté droit

On va laisser sécher la colle et après on verra pour essayer de renforcer l’ensemble.
J’ai laissé sécher la superglue, nos écrous tiennent bien.

Vue d'ensemble une fois sec
Vue d’ensemble une fois sec

Renforcement de la plasturgie

Par contre, on va les renforcer comme je l’ai dit précédemment.
Je vais me servir de trombone.
Sur ce modèle de PC, ce qu’il faut anticiper, il y a des plaques qui tiennent la charnière et après on a encore des plaques sur la plasturgie arrière.
En fait, il faut voir où on peut travailler car je vais faire tenir ce trombone avec une pâte durcissante « Pattex ».
Il faut s’assurer que je puisse placer à peu près le trombone sans gêner la plaque plus tard, ni les ouvertures.

Positionnement du trombone côté droit
Positionnement du trombone côté droit

On va couper notre trombone et après, pour ce côté-là, on va le chauffer et
le faire entrer comme cela à peu près, à mi hauteur de la plasturgie, pour qu’il puisse dépasser un petit peu.

Trombone chauffé
Trombone chauffé

Bien sûr, cela chauffe donc ne vous brûlez pas.
On va donc chauffer le trombone et le placer.

Placement du trombone côté droit
Placement du trombone côté droit

Le trombone s’est refroidi donc il a durci.
Le plastique a re-durci et le trombone est bien pris dans la plasturgie.
Pour le côté droit c’est bon, maintenant on passe au côté gauche.

Vue du côté gauche avec la présence du bouton d'alimentation
Vue du côté gauche avec la présence du bouton d’alimentation

Cela va être un peu plus compliqué puisqu’on a le passage du bouton d’alimentation.
Si on met la plaque de ce côté et qu’on regarde, on va se prendre ici de face et englober le tout jusqu’au plastique du dessous.

Prévisualisation du remontage pour appliquer la pâte à réparer
Prévisualisation du remontage pour appliquer la pâte à réparer

Je pense que dans ce cas, nous n’aurons pas d’autres solutions.
Comme je l’ai expliqué, on vérifie bien qu’il n’y ait rien de gênant en dessous.
Il ne faut pas prendre la pièce PCB car c’est le bouton de démarrage.
Si on l’abîme, cela peut être bloquant pour la suite si on doit le changer.
De la même façon, on va chauffer le trombone.
On le fait entrer en prenant bien la partie plastique.

Placement du trombone dans la partie plastique à gauche
Placement du trombone dans la partie plastique à gauche

Et là, on est pas mal.
On va replacer la charnière gauche mais on regarde avant ce qu’il faut visser, il n’y aura qu’une vis de l’extérieur.

Vérification des vis à remettre
Vérification des vis à remettre

On sait déjà qu’on peut prendre les deux autres.
Les vis sont marquées par une petite flèche.
On remet ces deux vis là.

Vis à remettre côté gauche
Vis à remettre côté gauche

Ensuite, pour l’autre côté : idem.

Vis à remettre côté droit
Vis à remettre côté droit

On va replacer la plaque, bien la positionner et la revisser.
Quand on sert à fond, on voit que la réparation à la superglue tient bien, c’est déjà une bonne nouvelle.

Consolidation des charnières


D’expérience, je me suis aperçu que cela tient mais pas très longtemps.
Tandis que là, avec le renfort qu’on va faire, cela ne bougera plus du tout.
Pour ce renfort, j’utilise de la pâte à réparer « Pattex ».

Pâte à réparer "Pattex"
Pâte à réparer « Pattex »

Je ne sais pas si vous connaissez ce produit, il y en a de différentes marques.
C’est ce qui s’appelle de la pâte à réparer.
Il suffit de couper la longueur souhaitée, on malaxe avec les gants car sinon ce n’est pas pratique, cela accroche de partout.
Après malaxage, on peut avoir une pâte comme une pâte à modeler.
L’idée est de se servir des points de fixation que j’ai fait avec les trombones pour aller englober la totalité et partir coiffer toute cette partie.

Points de fixation à consolider avec la pâte
Points de fixation à consolider avec la pâte

Ces points vont renforcer la structure.
Déjà on va commencer par couper la longueur souhaitée.
Le principe maintenant est de malaxer la pâte mais pas trop la chauffer.
Comme je vous disais, il faut bien faire attention à ne pas gêner et faire une sur-épaisseur.
Pour être sûr, je vais placer ma pâte et une fois mise, je vais recouvrir et resserrer.
Pour ne pas que la plasturgie soit prise dedans, on va tout de suite la desserrer et l’enlever.
Le fait de la resserrer permet d’écraser la pâte et éviter qu’elle gêne au remontage et éviter une sur-épaisseur.
On va commencer par le côté droit.

Mise en place de la pâte côté droit
Mise en place de la pâte côté droit

On ne dépasse pas.
Après on peut essayer d’en mettre un petit peu ici car ce point là est fixe, il faut juste éviter de boucher le trou de la vis.

Rajout de la pâte côté droit
Rajout de la pâte côté droit

Vu que je vais le visser tout de suite, la pâte n’aura pas le temps de durcir.
Ensuite, on peut aller remplir toute cette partie.

On applique la même méthode de l’autre côté, cela fera une petite étoile.
L’inconvénient est que je vais obstruer une partie du ventirad, on va essayer de le gêner le moins possible.

Mise en place de la pâte côté gauche
Mise en place de la pâte côté gauche

Je ne sais pas si cela se voit sur la photo mais mon trombone est bien pris dans la pâte.
Il faut travailler la pâte rapidement car elle durcit en cinq minutes.
On va déjà voir si je referme : cela se clipse bien.

Essai de remontage pour modeler la pâte et voir si elle gêne
Essai de remontage pour modeler la pâte et voir si elle gêne

Comme je vous disais, la pâte a été écrasée ici, la plasturgie a fait sa place dans la pâte.

Pâte écrasée et mise en place en simulant le remontage du capot
Pâte écrasée et mise en place en simulant le remontage du capot

On va juste déboucher le trou avant que cela prenne.

30-deboucher-trou-avant-prise
30-deboucher-trou-avant-prise

Le pas de vis a bien été dégagé.
La pâte a bien pris la forme de la plasturgie, la forme du soleil du côté gauche et un téton côté droit.

Forme du "soleil" côté gauche
Forme du « soleil » côté gauche
Forme de "téton" côté droit
Forme de « téton » côté droit

L’avantage du téton est le maintien de l’ensemble.
Si vous rajoutez de la pâte, n’allez pas bloquer la partie mobile à cet endroit.

Partie à ne pas bloquer
Partie à ne pas bloquer

On écrase bien avec la partie plastique et on refait le pas de vis.
Vous risquez de prendre la coque inférieure donc ne laissez pas le plastique dessus!

Simulation du remontage à nouveau
Simulation du remontage à nouveau

Une fois tout cela terminé, on va laisser sécher la pâte et on reviendra une fois sec.
Pendant ce temps, je vais rebrancher toutes les connectiques et on se retrouve une fois la pâte sèche.

Temps de pause pour laisser la pâte séchée
Temps de pause pour laisser la pâte séchée

J’ai laissé reposer la pâte entre 5 à 10 minutes, elle commence à être bien dure.

Remontage du PC

La pâte n’accroche plus quand je pose le doigt dessus, j’ai également rebranché les câbles.
De ce fait, je vais remonter le PC en remettant toutes les vis.

Remontage du PC
Remontage du PC

Voilà l’ordinateur remonté, je le retourne et l’ouvre.
Comme on le voit, les charnières sont parfaitement opérationnelles, voir même un peu trop.

Charnières opérationnelles
Charnières opérationnelles

Le poids de l’écran emporte un peu les charnières vers l’avant donc on va les resserrer.

Réglages des charnières
Réglages des charnières

Il faut trouver le juste milieu, l’écran se maintient bien tout seul maintenant.

Remontage du cache charnières
Remontage du cache charnières

Il ne reste plus qu’à remettre le cache charnière, les deux vis de l’écran
puis on re-clipse l’écran.

Bien clipser le PC
Bien clipser le PC

Voilà, notre réparation est terminée et je peux vous garantir que cela durera pas mal de temps malgré la plasturgie cassée ici.

Charnières réparées et fonctionnelles
Charnières réparées et fonctionnelles

On voit qu’il n’y a pas d’espace, la charnière tient et il n’y a aucun mouvement de plastique.

Conclusion

Ainsi s’achève la réparation de charnières et plasturgie.
J’espère qu’elle vous sera utile 🙂

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout et n’hésitez pas à me faire un retour dans la section des commentaires juste en dessous.
A bientôt!

Voir tous les articles de la catégorie ‘Dépanne ton PC tout seul’ : https://blogklink-pc.tech/category/tutos/depanne-ton-pc-tout-seul/

Afficher plus

Yves KLINGER

Passionné d'informatique depuis plus de 20 ans, touche à tout, j'essaie d'expliquer l'informatique pour qu'il soit compris par le plus grand nombre et pour que vous puissiez vous dépanner à bas cout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page